Comment prendre soin de son vagin ?

Santé

Très sensible aux agressions extérieures, le vagin mérite une attention toute particulière. Florilège des gestes à adopter pour préserver l’équilibre de sa flore vaginale et prévenir les désagréments intimes. 

Retrouvez tous nos conseils Soins du corps.

Une bonne hygiène intime 

Un vagin en bonne santé passe par une toilette quotidienne afin de prévenir les infections et autres pathologies. Mais attention, la mesure est de mise ! Le but n’est pas de se récurer le sexe car cela entraînerait un déséquilibre de la flore vaginale ainsi que des démangeaisons. Le mieux reste d’opter pour un pain dermatologique ou un nettoyant intime élaboré pour respecter la sensibilité des muqueuses. On oublie les gels douches classiques qui agressent la flore vaginale. Après avoir fait sa toilette, on s’essuie à l’aide d’une serviette en coton par de petits tapotements, tout doux. 

Toujours s’essuyer de l’avant vers l’arrière

Lorsque l’on va aux toilettes ou que l’on sort de la douche, il est primordial de toujours s’essuyer de l’avant vers l’arrière. Pourquoi ? L’anus est un véritable nid à bactéries et si on les propage vers le vagin, c’est la porte ouverte aux cystites et autres infections. 

Porter des sous-vêtements en coton 

Les sous-vêtements en coton ont l’avantage de laisser passer l’air plus facilement et donc d’éviter l’humidité, connue pour favoriser la prolifération des bactéries. Autrement dit, votre vagin peut « respirer », il est ainsi à l’abri des mycoses et autres infections. Vous êtes fan de dentelle et de soie ? Alors, vérifiez que la partie en contact avec votre vagin est doublée en coton. La plupart du temps, c’est le cas. 

Éviter les vêtements trop serrés 

Les jeans moulants, les collants et autres vêtements près du corps sont certes très sexy mais ils ont le défaut de ne pas laisser passer l’air. Résultat, les mycoses sont plus fréquentes. On essaye de miser sur des matières moins collantes et on porte davantage de jupes, de shorts. On pense également aux bas qui ont l’avantage de s’arrêter à mi-cuisses. 

Se laver après chaque rapport sexuel

A l’issue d’un rapport sexuel, de nombreuses bactéries peuvent venir irriter votre vagin. Voilà pourquoi il est vivement recommandé de se laver le sexe après avoir fait l’amour. Mieux encore, prendre une douche ensemble avant de passer à l’acte permet de minimiser les risques. De même, vous devez absolument uriner après avoir eu un rapport afin d’éliminer les bactéries qui pourraient entraîner une cystite. 

Faire des exercices 

Finalement, prendre soin de son vagin, c’est comme prendre soin de son corps. Autrement dit, il faut l’entretenir en le musclant régulièrement ! En renforçant son périnée, on réduit le risque de souffrir d’incontinences un jour ou l’autre et on augmente le plaisir ressenti lors des relations sexuelles. Pour repérer le muscle en question, on fait la technique du stop pipi : on contracte et relâche, plusieurs fois de suite, comme si on voulait s’empêcher d’uriner. À répéter n’importe où, n’importe quand, vingt fois de suite. 

Découvrez le Facebook Fourchette & Bikini Beauté.